top of page

Le sentiment de ne pas être "assez"


Difficile de développer sa confiance en soi lorsqu’on a évolué dans une famille avec des parents exigeants, ayant des dépendances, narcissiques, colériques, instables etc. qui renvoient à l’enfant le sentiment de ne jamais en faire assez pour être aimable.


Grandir dans un environnement où les sentiments et émotions sont tabous, réprimés empêchent littéralement à l’individu de pouvoir développer sa propre identité et apprendre à se connecter à ses propre émotions.


Si à chaque fois que l’enfant exprime une émotion, celle-ci est rejetée, minimisée, moquée ou interdite l’enfant s’identifiera à cette réaction. Pour lui, ressentir deviendra dangereux et inapproprié. Il se sentira comme un extraterrestre et pas assez bien pour être aimé par maman et papa / figures de soin.


L’enfant et adulte ayant vécu ce genre de répression développera sans conteste une dépendance relationnelle recherchant inlassablement la validation des tiers. Il sera comme une brebis qui cherche son berger et demeurera symboliquement cet enfant cherchant à plaire à son parent. De plus, toutes ces émotions réprimées se manifesteront tôt ou tard sous formes de symptômes physiques et psychiques entrainant douleurs ou toute sorte de blocages.


Devenir ce que les autres veulent que vous soyez suggère un abandon de vous-même. Vous vous préoccupez des autres sans penser à vous et cherchez à changer les autres ce qui est tout bonnement impossible. Plus vous réprimez vos émotions plus les autres auront du pouvoir sur vous, plus vous cherchez à faciliter la vie des autres, plus vous rendez votre vie difficile.


Se retrouver, c’est retrouver la légitimité de ses émotions, sortir de ce programme mentale de survie et cela s’apprend avec le temps à partir du moment où l’on est conscient. C’est un travail de tous les jours, n’hésitez pas à vous faire accompagner dans ce processus.

댓글


bottom of page